les principaux outils

  Les accessoires les plus utilisés sur les chantiers .


Les bennes à béton.

Il existe de nombreux modèles de bennes à béton:

  • à vidage central
  • à vidage latéral
  • à volant ou à levier
  • avec ou sans goulotte
  • certaines se couchent, d'autres restent droites

les contenances varient de 100 litres à + 2000 litres.

source SECATOL.

Le podium de lavage est munie d'une passerelle avec garde corps où se placera  la personne chargée du nettoyage de la benne à béton.

Les bennes à gravats

Ces bennes très utiles sur les chantiers servent à évacuer des gravats (débris de béton, ...), transporter de la terre ou autre matériaux. Elles sont équipées d'un système permettant de les vider.

Un fabricant à eu l'idée de concevoir une brouette pouvant être déplacée avec un engin de levage.

Les palonniers

palonnier à prédalles
palonnier à prédalles


Ce palonnier est muni de nombreux crochets. Des câbles coulissents sur des poulies permettant de mieux répartir le poids de la charge sur tous les anneaux de levage.

 

palonnier monopoutre
palonnier monopoutre

 

 

 

Cette poutre équipée de crochets à ses extrémités,  permet  de maintenir un écartement entre des élingues.

Il permet également d'éviter un angle trop important (supérieur à 90°) aux élingues lors de levage de charges longues.

 

 

 

Sans palonnier, la cabine de ce tracto pelle serait endommagée.

Les lèves palettes

Lève palettes standard
Lève palettes standard

 

 

Il faut positionner le crochet de levage de l'élingue à gauche quand il n'y a pas de charge pour que les fourches soient bien à plat et à droite avec une charge pour incliner légèrement le lève palette en arrière.

Auto équilibré
Auto équilibré

 

 

Sur ce type de lève palettes, le gros ressort se trouvant sur un bras articulé, maintien les fourches à plat quand il n'y a pas de charges et se détend pour incliner le lève palette en arrière avec une charge.

Avec protections
Avec protections

 

 

Il faut équiper les lèves palettes de filets de protection. Ils servent à éviter les chutes de matériaux comme des briques, tuiles, etc...

Bac à mortier

bac
bac

Ce bac étanche levable soit avec des élingues soit avec un lève palette, sert à transporter du mortier, du béton ou divers matériaux.

Benne preneuse à déclic

benne preneuse
benne preneuse

Accrochée à la grue, cette benne à déclic permet de saisir et de vider du sable, du gravier, du tout venant, des gravats.

La nacelle de secours

nacelle
nacelle

Sur les gros chantier, il est souvent prévu une nacelle de secours pour pouvoir évacuer des blessés. Elle doit être homologuée avec indication du poids maximum  et du nombre de personnes quelle peut transporter.

Elle ne peut pas être utiliser pour effectuer des travaux, en France le transport de personnes est interdit sauf avec une autorisation exeptionnelle et sous certaines conditions.

Panier de stockage

Le panier est utilisé pour ranger des poutres bois, des étais, des éléments de tour. Ils peuvent s"empiler pour gagner de la place.

La vibration du béton

Pour faire remonter les bulles d'air lors du bétonnage, le coffreur utile une aiguille vibrante.

Il existe au moins 2 types de vibreurs: 

  • électrique relié à un convertisseur
  • à air branché sur un compresseur.

la centrale à béton mobile

 

 

L'installation d'une centrale mobile sur le chantier permet de gerer les quantités et d'assurer la bonne qualité du béton qui peut être réduite due aux problèmes éventuels de transport  (séchage du béton dans la toupie prise dans les embouteillages).

Les centrales comportent une aire de stockage des granulats, un silo à ciment, un malaxeur, des tapis pour entraîner les granulats dans le malaxeur, une balance industrielle et un calculateur. Le calculateur automatise les opérations de dosage et de pesée des granulats. Un opérateur veille au bon fonctionnement et au chargement de l'engin de levage.

sources IMER/ ESTIGC

La talocheuse

Les dalles en béton nécessitent un aspect lisse et non granuleux. Pour cela il faut le talocher, c'est à dire le lisser pour faire pénétrer les granulats de surface dans le béton. Cette opération peut se faire à la main ou à l'aide d'une talocheuse.

L'opération commence au moment du temps de fin de prise du béton c'est à dire lorsque l’opérateur laisse sur la dalle une légère empreinte du pas (approximativement 6 heures après le coulage).

La talocheuse est appelée usuellement hélicoptère du fait de la présence des pales.

Les pales tournent en happant le béton pour le talocher, puis le lise pour lui donner un excellent aspect fini. Dans un premier temps les pales tournent à plat et à 1/3 de leur vitesse de rotation, puis elles tournent avec un angle croissant au fur et à mesure du durcissement du béton.

source ESTIGC

Il existe des talocheuses avec siège équipées de 2 pales .