Titre professionnel

Le titre professionnel de conducteur de grues à tour

Un titre professionnel atteste d'une qualification c'est-à-dire de capacités à réaliser des activités professionnelles dans le cadre de plusieurs situations de travail et à des degrés de responsabilités définis dans un référentiel (voir lien plus bas).

Le titre professionnel de : CONDUCTEUR(TRICE) DE GRUE A TOUR niveau V (code NSF : 230 u) se compose de deux activités type, chacune
comportant les compétences nécessaires à sa réalisation. A chaque activité type correspond un Certificat de Compétences Professionnelles.

 

1°) CONDUIRE UNE GRUE A TOUR A PARTIR DU SOL

  • Lire, interpréter et exploiter les indications portées sur un abaque de

charge de grue à tour

  • Manutentionner en sécurité des matériaux ou matériels conditionnés

sur palettes avec une grue à tour conduite à partir du sol.

  • Approvisionner en sécurité les postes de travail sur le chantier avec

une grue à tour conduite à partir du sol.

  • Réaliser en sécurité les opérations de bétonnage avec une grue à tour

conduite à partir du sol.

  • Réaliser en sécurité les opérations de manutention dans le cadre de la

mise en place de coffrages outils ou de pièces préfabriquées avec une
grue à tour conduite à partir du sol

 

2°) CONDUIRE UNE GRUE A TOUR DEPUIS LA CABINE

  • Translater en sécurité une grue à tour montée sur voie.
  • Conduire en sécurité une grue à tour en situation d'interaction de deux

ou plusieurs machines.

  • Lire, interpréter et exploiter les indications portées sur un abaque de

charge de grue à tour.

  • Manutentionner en sécurité des matériaux ou matériels conditionnés

sur palettes avec une grue à tour conduite depuis la cabine.

  • Approvisionner en sécurité les postes de travail sur le chantier avec

une grue à tour conduite depuis la cabine.

  • Réaliser en sécurité les opérations de bétonnage avec une grue à tour

conduite depuis la cabine.

  • Réaliser en sécurité les opérations de manutention dans le cadre de la

mise en place de coffrages outils ou de pièces préfabriquées avec une
grue à tour conduite depuis la cabine.

 

 


Trois manières différentes d'obtenir un titre professionnel de conducteur de grue à tour.

 

Pour les débutants: 2 parcours peuvent être choisis:

  • Parcours 1a: consiste à effectuer une formation en continue dont la durée varie suivant l'organisme de formation.
  • Parcours 1b: en alternance, dont la formation est partagée entre centre de formation et période en entreprise.

Pour les confirmés:

  • La VAE:

    La validation des acquis de l'expérience est une mesure permettant à toute personne, quels que soient son âge, son niveau d'études, son statut, de faire valider les acquis de son expérience professionnelle pour obtenir un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle.

     

    Fonctionnement

    La V.A.E. permet d'obtenir, en totalité ou en partie, un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (R.N.C.P.).

    Dans la majeure partie des cas, le candidat doit remplir un dossier détaillant son expérience professionnelle et les compétences acquises. Il se présente ensuite devant un jury qui décide de valider tout ou partie du diplôme visé. En cas de validation partielle des acquis, des prescriptions sont proposées au candidat en vue d'obtenir la totalité du diplôme.

    Dans l'enseignement supérieur, la validation des acquis existait déjà avant la mise en place de la V.A.E. Aujourd'hui encore, chacun peut faire valider son expérience professionnelle et personnelle pour accéder directement à un niveau de formation sans avoir le diplôme requis (décret du 23 août 1985). La loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002, qui a créé la VAE, permet d'aller plus loin en autorisant les universités et les autres établissements d'enseignement supérieur à délivrer leurs diplômes ou leurs titres par une autre voie que celle de la formation ou l'apprentissage. La V.A.E. ramène la durée d'expérience de 5 à 3 ans.

    Tout le monde a droit à la reconnaissance de son expérience

  • salariés,
  • non salariés,
  • demandeurs d'emploi indemnisés ou non,
  • personnes ayant exercé des activités sociales, bénévoles, etc.

La seule condition requise est d'avoir exercé une activité d'une durée de trois ans au minimum en rapport avec le contenu du diplôme visé.