Les principaux acteurs sur les chantiers.

Le coffreur boiseur

A partir des plans fournis le coffreur prévoit la quantité de béton nécessaire, le bois et les matériaux dont il a besoin. Il réalise des boisages et des moules appelés coffrages. Ces derniers ont la forme exacte des parties de maçonnerie qu’il doit construire. La solidité du coffrage doit être à la mesure de la quantité de béton qui va y être coulée.

source: CIDJ

Le coffreur bancheur

Le métier de coffreur-brancheur consiste à réaliser l’ossature en béton armé sur des chantiers de construction de bâtiments à usage d’habitation ou de locaux à usage commercial ou industriel.

Le coffreur-brancheur met en place des coffrages et moules ainsi que de leur étaiement.

Il positionne les armatures puis met en œuvre le béton. Quand celui-ci a atteint le niveau de résistance requis, le coffreur - bancheur décoffre l’ensemble.

source: Travailler mieux

le chef d'équipe

Il a la responsabilité d’une tâche ou d’un ensemble de tâches techniques et encadre une équipe d’ouvriers ; il s’assure, en liaison avec le chef de chantier, que tout se passe bien.

Chaque jour, à partir des consignes du chef de chantier, il organise le travail de façon à tenir compte des délais et de la qualité. Très qualifié et proche du terrain, il est le chef de file d’un petit groupe de compagnons.
Il doit savoir s’organiser : savoir répartir le travail sur la journée, veiller à ce qu’il soit bien fait, encadrer ses ouvriers.

source: Studya

le chef de chantier

Le chef de chantier organise le travail de ses équipes de façon efficace en respectant les consignes de sécurité, les délais et la qualité ; c'est un animateur d'hommes.
Il dirige un chantier de moyenne importance ou est responsable d'une partie du chantier.
Il est responsable de la réalisation des ouvrages.
Il travaille en liaison avec le conducteur de travaux pour qui il réunit un certain nombre d'éléments destinés à assurer la gestion du chantier (relevés, rapports, pointages...).

source: Studya

Le conducteur de travaux

Le conducteur de travaux est le responsable technique, administratif et budgétaire d'un ou de plusieurs chantiers de bâtiment, depuis sa préparation jusqu'à sa livraison. Il prévoit et organise, à partir d'un dossier technique, tant les moyens matériels qu'humains permettant l'exécution des travaux dans les meilleures conditions de délai, de sécurité, de qualité et de coût.

 

source: bossons futé.

Le coordonateur de sécurité

La fonction de Coordonnateur sécurité, poste rendu obligatoire par la loi du 31 décembre 1993, a pour but de prévenir les risques d'accidents liés à l'intervention de plusieurs entreprises sur les chantiers. Elle est assurée dès la phase de conception, puis pendant l'étude et l'élaboration du projet, et enfin lors de la réalisation de l'ouvrage.
Le coordonnateur est sous la respnsabilité du maître d'ouvrage :

Les missions confiées au Coordonnateur :

Il veille à ce que soit intégrée la protection de la sécurité et de la santé lors de la construction et l'utilisation des ouvrages à réaliser. Dès la phase d'avant-projet et au cours de la conception, il est chargé, entre autres, de constituer le dossier d'intervention ultérieure, d'ouvrir le registre-journal où seront consignés les comptes-rendus d'inspections, les consignes à mettre en œuvre et toute autre observation utile.
Avant le lancement des consultations, il est chargé d'établir le plan général de coordination de sécurité et de protection de la santé (ensemble des mesures à prendre en prévention des risques liés à la coactivité des entreprises) et d'intégrer la sécurité/santé dans la coordination des interventions successives ou simultanées des entreprises du chantier, de contrôler l'application des mesures de coordination et des procédures de travail.
Pendant la réalisation des travaux, il est aussi chargé d'appliquer et de suivre le plan général de coordination lorsqu'il existe, de l'animation du collège interentreprises de sécurité, de santé et des conditions de travail, de la mise en place de procédures d'autorisation d'accès au chantier, ainsi que de la tenue du registre-journal.

source: Studya

le CHSCT

Le Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail, autrement dit le CHSCT, est devenu un acteur du travail à part entière. Obligatoire dans les entreprises de plus de 50 salariés, il est chargé de veiller à la sécurité, à la santé physique et mentale et à la protection des salariés.

le médecin du travail

Le rôle du médecin du travail consiste à éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail, notamment en surveillant leurs conditions d'hygiène au travail, les risques de contagion et leur état de santé. Il ne pratique pas la médecine de clientèle courante.

Le médecin du travail, est le conseiller de l'employeur, des travailleurs, des représentants du personnel et des services sociaux, notamment sur :

  • l'amélioration des conditions de vie et de travail dans l'entreprise
  • l'adaptation des postes, des techniques et des rythmes de travail à la santé physique et mentale, notamment en vue de préserver le maintien dans l'emploi des salariés,
  • la protection des travailleurs contre l'ensemble des nuisances, et notamment contre les risques d'accidents du travail ou d'exposition à des agents chimiques dangereux,
  • l'hygiène générale de l'établissement et dans les services de restauration,
  • la prévention et l'éducation sanitaires dans le cadre de l'établissement en rapport avec l'activité professionnelle,
  • la construction ou les aménagements nouveaux,
  • les modifications apportées aux équipements,
  • la mise en place ou la modification de l'organisation du travail de nuit.

source:  http://www.inrs.fr/demarche/services-sante-travail/medecin-travail.html