Le rôle du grutier

Un poste à responsabilités

Le conducteur de grue à tour, dans une entreprise, occupe un poste très important pour le déroulement du travail. Il est chargé de faire en sorte que les ouvriers travaillant sur un chantier de construction, aient le matériel ou les matériaux en temps voulu pour pouvoir effectuer leur travail.

Sur un chantier, il y a des équipes qui sont constituées de plusieurs personnes sous la responsabilité d'un chef d'équipe, toutes les équipes sont sous la responsabilité du chef de chantier.

Le rôle de chef de chantier est un poste difficile car il est responsable non seulement des ouvriers qui travaillent sur son chantier, mais aussi du matériel, de la sécurité, de la commande des matériaux comme le béton, la ferraille...

 

Le grutier et le chef de chantier travaillent en étroite collaboration

Tous les jours, le grutier doit prendre les consignes auprès de son chef qui lui donnera les tâches prioritaires et celles qui le sont moins. Une journée de travail a été planifiée et rien n'a été laissé au hasard. Par exemple:

  1. décoffrage des murs qui ont été coulés la veille
  2. nettoyage des coffrages (racler le béton qui reste, huiler la peau coffrante)
  3. mise en place à l'emplacement d'un mur à construire
  4. apporter le ferraillage qui va être incorporé dans les coffrages
  5. pose de dalles préfabriquées pour un plancher
  6. mise à disposition de la grue pour des petites manoeuvres
  7. fermeture des coffrages
  8. coulage du béton pour les murs et les planchers
  9. déplacement de passerelles
  10. chargement ou déchargement de camion

Maîtrise, précision et rapidité

La maîtrise de la grue est un point primordial pour pouvoir travailler en toute sécurité car les charges qu'il faut déplacer pèsent plusieurs tonnes et la moindre erreur peut être fatale. Le grutier doit en permanence contrôler le balancement de sa charge, vérifier s' il est d'aplomb, la trajectoire qu'il va prendre pour se rendre à un endroit sur le chantier car il doit éviter de passer au dessus des ouvriers, éviter les zone de survol interdites, contourner les obstacles. La maîtrise est surtout de bien connaître sa grue, ses points forts et ses points faibles, connaître aussi ses limites et aussi savoir quoi faire en cas de problème (frein qui lâche, vent fort,...)

Il lui est demandé d'être précis car il faut faciliter le travail des ouvriers et certaines charges demandent à être posées au millimètre.

Un grutier qui est lent, c'est tout le chantier qui est en retard!

Un grutier rapide, il fera gagner du temps et comme ça se dit "le temps, c'est de l'argent!"

Tout le monde sur le chantier a besoin de la grue, donc il faut que les manoeuvres soient réalisées le plus vite possible sinon, le travail ne sera pas exécuté dans les temps et il sera peut être obligé de faire des heures supplémentaires. Beaucoup de grutiers ont perdus leur place parce qu'il étaient trop lent.

La sécurité...toujours la sécurité!

Connaître les consignes de sécurité est très important:

  • savoir quelles sont les manoeuvres interdites avec une grue. (ex: transporter des personnes, tirer à l'oblique appelé aussi "tirer au renard", conduire avec un vent supérieur à 72 km/h ou déplacer des coffrages avec un vent supérieur à 50 km/h)
  • connaitre les zones de survol interdits avec une charge (écoles, propriétés voisines, rues, lieux publics,...)
  • connaître les gestes de commandements "conventionnels" de la personne chargée de guider.
  • savoir identifier si l'élingage de la charge est correctement effectué afin de le faire rectifier si nécessaire (mauvais accrochage, angle des élingues trop important, capacité des élingues en rapport avec la charge,...)
  • connaître les limites de la grue: les différentes charges que la grue peut supporter du départ de la flèche jusqu'au bout.
  • vérifier sa grue avant de commencer la journée de travail (prise de poste) pour s'assurer que les câbles sont bien enroulés et en bon état, qu'il ne manque pas de goupilles sur des axes, qu'il n'y a pas de fuites d'huile aux moteurs, un bruit suspect au niveau de la charpente ou aux moteurs, que les freins fonctionnent bien.

Participation au montage et au démontage

La participation au montage et au démontage de la grue est très souvent demandée car certaines opérations nécessitent la présence d'un grutier.

Dans le langage des grues, le montage s'appelle le "télescopage", le rôle du grutier sera d'aider les monteurs, effectuer certaines manœuvres d'équilibrage avec une charge quand il faut rehausser la grue (insertions d'éléments de mât supplémentaires), participer au réglages des sécurités.

Dans ces moment là le grutier peut demander aux monteurs des informations sur la grue comme par exemple: mise en marche, options du poste de conduite, mise en girouette, consignes particulières à cette grue...

L'entretien et la maintenance

L'entretien d'une grue doit être réalisé suivant les consignes du fabricant pour éviter l'usure des mécanismes (points de graissages, type de lubrifiant, périodicité,...) Dans certaines entreprises, le service de maintenance passe régulièrement sur les chantiers pour faire l'entretien nécessaire, cependant, il y a certains graissages qui doivent être effectués par le grutier. Il y a des organes comme la couronne d'orientation, poulie baladeuse, câbles, qui demande une surveillance et un entretien régulier du fait que se sont des pièces qui travaillent beaucoup.